Visiter l'Aquarium tropical

L'Aquarium tropical de la Porte Dorée est un lieu unique et historique. Sa visite vous offrira un fascinant voyage dans le temps et dans l'espace, à la découverte d'un monde coloré et mystérieux qui a toujours attiré les hommes, comme en témoignent l'art et les mythes.

Un peu d'histoire

Un discus, poisson emblématique des collections de l'Aquarium © RMNUn discus, poisson emblématique des collections de l'Aquarium © RMN

L'Aquarium tropical a été créé à l'occasion de l'Exposition coloniale de 1931 pour montrer au public la faune aquatique des colonies. Intégré au musée des Colonies, l'Aquarium en a suivi les destinées ; dans le cadre du musée de la France d'Outre-Mer. En 1960, il est rattaché au ministère chargé de la culture. La rénovation de l'Aquarium est entreprise en 1985 : toutes les installations antérieures à 1968 ont été intégralement refaites avec les techniques actuelles mais en préservant l'aspect historique du lieu. Les aménagements ont permis une nouvelle politique d'acquisition d'animaux aux exigences très spécifiques quant à la qualité de l'eau. Ces nouveaux hôtes ont été choisis en fonction de l'information qu'ils pouvaient apporter, notamment au jeune public, dans le cadre de ses missions pédagogiques.

Les collections

La collection compte environ 5 000 animaux et 300 espèces, mais ces chiffres varient continuellement en fonction des reproductions, des mortalités, des échanges avec d'autres aquarium publics, des achats et des dons.

Afin de faciliter la visite, les bacs ont été regroupés pour illustrer des thèmes précis :
  • les poissons "primitifs" qui sont des descendants presque inchangés d'animaux qui existaient déjà il y a plusieurs millions d'années
  • les cichlidés sont des poissons  dont des modes de reproduction sont parmi les plus évolués
  • un groupe d'aquariums illustre des associations en milieu marin (symbiose entre coraux et algues unicellulaires, entre poissons - clowns et anémones, associations entre poissons coralliens et poissons - nettoyeurs qui les déparasitent)
  • la reproduction en eau douce est représentée par des poissons ovipares, des poissons ovovivipares, plus rares, ou d'exceptionnels vrais vivipares
  • les poissons "électriques" illustrent les sens complémentaires dont peuvent bénéficier les animaux aquatiques qui évoluent dans un milieu beaucoup plus dense que l'air comme la sensibilité aux champs électriques et aux vibrations
  • viennent ensuite des présentations biogéographiques. L'Asie est marquée par le grand développement de la famille des cyprinidés qui y occupent la majorité des niches écologiques. Les poissons de l'océan indo-pacifique étonnent par la diversité de leurs patrons de coloration. Quant aux fragiles peuplements endémiques des grands lacs africains, ils sont très révélateurs de l'impact des activités de l'homme. Les derniers aquariums, consacrés à l'Amérique du Sud, présentent, entre autres, les mythiques piranhas et surtout les discus, considérés comme les plus beaux poissons d'eau douce.
D'autres vertébrés, semi-aquatiques, tels les crocodiles et les tortues, permettent d'évoquer l'évolution des tétrapodes.
 
Jeune crocodile du Nil © Aquarium de la Porte DoréeJeune crocodile du Nil © Aquarium de la Porte Dorée
Poisson mandarin © RMNPoisson mandarin © RMN