Le programme de la rentrée

Le programme de septembre va vous donner envie de rentrer de vacances !

Siguifin

Siguifin

©️ Nicolas Remene

Compagnie Amala Dianor
Jeudi 16 et vendredi 17 septembre 2021 à 20h.

Une création d’Amala Dianor avec les chorégraphes Alioune Diagne, Naomi Fall et Ladji Koné.

Neuf danseuses et danseurs, trois chorégraphes et un maître d’œuvre : la nouvelle création d’Amala Dianor rassemble une constellation de talents venant du Mali, du Sénégal et du Burkina Faso. Le but ? Célébrer la vitalité d’une danse africaine hybride, décloisonnée, en perpétuelle évolution, à l’image du bouillonnement artistique qui anime tout le continent.

En savoir plus

Manifeste ! 

Manifeste

©️ Irvin Anneix

Compagnie For Happy People & Co
Du 23 au 26 septembre 2021.

Une installation-performance sur la défense des droits, la jeunesse, l’engagement et l’art oratoire en partenariat avec la Fondation Amnesty International France.

Des artistes aux univers complémentaires (auteur, artiste multimédia, metteur en scène) ont rencontré des jeunes qui leur ont livré leur vision du monde, leurs préoccupations, leurs utopies et leurs coups de gueule. Par l’écriture de manifestes, ils parlent d’un monde plus engagé et de sujets qui les touchent.

En savoir plus 

Notre histoire

Notre histoire

©️ Christophe Raynaud de Lage

Compagnie (S)-Vrai
Jeudi 30 septembre et vendredi 1er octobre 2021 à 20h.

Une pièce de Jana Klein et Stéphane Schoukroun.

Stéphane est juif séfarade et Jana est allemande. Quand ils se rencontrent en 2008, il la croit juive ashkénaze. Malgré ce quiproquo de départ, ils vivent ensemble depuis dix ans et ont une enfant.
Avec Notre histoire, ils tentent de mettre en jeu leur mémoire approximative et de se confronter aux questions de leurs origines, de la Shoah et à l’antisémitisme qui persiste.
À travers la reconstitution de quelques étapes de leurs dix ans de vie commune – leur rencontre, leur voyage à Berlin, la grossesse de Jana, la naissance de leur fille, le choix de son prénom –, ce sont de grandes problématiques collectives qu’ils soulèvent. En tant que couple mixte, ils interrogent notamment les traces laissées par la Shoah dans la société actuelle.

En savoir plus