Quand les identités religieuses s'exposent...

La nouvelle exposition du Musée national de l'histoire de l'immigration. Au Palais de la Porte Dorée, du 24 octobre 2017 au 21 janvier 2018.

Juive et musulmane priant dans la synagogue de la Ghriba, Djerba, 2014 © MuCEM / IDEMEC / Manoël PénicaudJuive et musulmane priant dans la synagogue de la Ghriba, Djerba, 2014 © MuCEM / IDEMEC / Manoël Pénicaud

Vous invitant au voyage, dans une traversée contemporaire de Jérusalem à l'Europe continentale, en passant par les îles de la Méditerranée, Lieux saints partagés interroge les identités religieuses et les passerelles qui, malgré un cloisonnement a prioi infranchissable, existent entre les trois religions monothéïstes.

En savoir plus sur l'exposition

Coexistences en Europe et en Méditerranée

Notre-Dame qui fait tomber les murs, 2014 © MuCEM / IDEMEC / Manoël PénicaudNotre-Dame qui fait tomber les murs, 2014 © MuCEM / IDEMEC / Manoël Pénicaud

La question des identités religieuses est l’une des plus sensibles du XXIe siècle : à chacun son Dieu, ses écritures, ses saints, croit-on. Pourtant, depuis leurs origines, judaïsme, christianisme et islam partagent croyances, valeurs, rites, figures tutélaires ou sanctuaires.

En effet, malgré les dissensions théologiques, les circulations et migrations des populations d’une rive à l’autre de la Méditerranée ont favorisé et même nourri l’essor de lieux saints communs.

Eveiller la curiosité du grand public

Pensée pour susciter et éveiller la curiosité du grand public, Lieux saints partagés réunit oeuvres d’art, photographies, films documentaires ou objets ethnographiques.

<i>House of One</i> Coupe transversale © Kuehn Malvezzi, visualisation Kuehn MalvezziHouse of One Coupe transversale © Kuehn Malvezzi, visualisation Kuehn Malvezzi

Présentée au Mucem à Marseille en 2015, l’exposition a fait l’objet d’une profonde réécriture afin d’élargir le propos à l’Europe. Elle présente ainsi une maquette inédite du projet House of one, commandée à ses architectes Kuehn et Malvelzzi, qui rassemblera à Berlin une synagogue, une église et une mosquée sous un même toit.

Le Musée national de l’histoire de l’immigration a également pensé aux enfants et a conçu un parcours jeune public à partir de 8 ans.