Du côté des livres

Lectures de rentrée

Un inédit d’une autrice reconnue, un deuxième roman qui confirme un talent, une riche docu-BD. Découvrez notre sélection parmi les nouveautés de la rentrée 2022.

Consolée

Image
Couverture Consolée

Beata Umubyeyi Mairesse, Éditions Autrement.

Ce deuxième roman confirme le talent de son autrice déjà remarquée avec Tous tes enfants dispersés en compétition pour le Prix littéraire de la Porte Dorée 2020. Beata Umubyeyi Mairesse y raconte l’histoire de Consolée, métisse enlevée à sa famille noire pour être placée en institution dans le Rwanda des années 1950. Et celle de Ramata, quinquagénaire d’origine sénégalaise vivant en France. En reconstituant l’histoire de Consolée, Ramata va se retrouver confrontée à sa propre histoire et aux difficultés d’être noire aujourd’hui dans l’Hexagone. C’est l’histoire d’une réparation symbolique et d’une langue retrouvée.

Stardust

Image
Couverture Stardust

Léonora Miano, Éditions Grasset

« Lasse de l’errance en couple, elle avait préféré se débrouiller seule. Impossible de rester auprès d’un garçon qui ne parvenait pas à devenir un homme. En une fraction de seconde, elle avait décidé de sauter sans filet. » Plus de 20 ans après son écriture, Grasset publie ce roman inédit de Léonora Miano, autrice et essayiste récompensée par de nombreux prix. Elle y raconte son arrivée avec sa fille dans un centre de réinsertion et d’hébergement d’urgence du 19e arrondissement de Paris. « J’étais alors une jeune mère de 23 ans, sans domicile ni titre de séjour. Mon souhait était surtout de me pencher sur ma vie à l’intérieur de ce foyer, de me libérer des histoires, des visages qui, plusieurs années après, continuaient de me hanter ».

Autrice d’une vingtaine d’ouvrages, l’écrivaine née au Cameroun explore l’histoire contemporaine africaine et les séquelles du colonialisme, la question raciale et les relations entre les sexes. Elle est lauréate de nombreux prix, dont le Goncourt des lycéens et le Femina.

Terres d’accueil - Deux familles - Deux parcours - Un espoir

Image
Couverture Terres d'accueil

Emmanuel Marie, Valette, Samuel Figuière, Éditions Petit à petit

Elles s’appellent Nahba et Hija. Elles viennent de Damas, en Syrie où la guerre fait rage. Ils s’appellent Demba et Djibril. Ils viennent de Labé, en Guinée, où la misère est reine. Ils rêvent d’un ailleurs et vont entreprendre un dangereux voyage dans l’espoir d’une vie meilleure. Sur un scénario d’Emmanuel Marie, les dessinateurs Valette et Samuel Figuière ont illustré ces deux parcours. Pour ce nouveau docu-BD dont elles ont fait une de leurs spécialités, les éditions Petit à petit ont travaillé avec ARRECO.

Ce projet européen associe chercheurs et professionnels du terrain autour d’une réflexion sur l’accueil des réfugiés. L’histoire de Nahba, Hija, Demba et Djibril est complétée de courts textes et de nombreuses illustrations. Ils rappellent la réalité des chiffres et expliquent le difficile parcours administratif et juridique des candidats à l’exil.