Le Palais est située à l’Est de Paris, dans un ensemble Arts-Déco exceptionnel classé monument historique. Laprade, Ducos de la Haille, Janniot, Sube, Prouvé, Ruhlmann... autant de grands noms qui ont signé l’architecture, la décoration et les aménagements du bâtiment.

Son histoire remonte à l’Exposition internationale de 1931 : sa vocation première fut d’être un musée des colonies, devant représenter les territoires, l’histoire de la conquête coloniale et l’incidence de celle-ci sur les arts. L’ancienne Salle des fêtes et les salons de réception du Maréchal Lyautey, Commissaire général de l’exposition, et de Paul Reynaud, Ministre des colonies, témoignent encore aujourd’hui de ce passé.

Le Palais change ensuite plusieurs fois d’attribution pour finalement abriter jusqu’en 2003, le Musée national des arts d’Afrique et d’Océanie, dont les collections ont été transférées au musée du quai Branly.

En 2004, seul l’Aquarium est encore ouvert au public ; l’État retient alors d’installer la Cité nationale de l’histoire de l’immigration dans le Palais.

En 2007, après une période de travaux de réaménagement conduits par Patrick Bouchain et Loïc Julienne de l’atelier Construire, la Cité, désignée à présent sous le nom de "Musée de l'histoire de l'immigration", ouvre ses portes dans ce monument chargé d’histoire et dont elle entretient et valorise aujourd’hui le patrimoine matériel et immatériel.